Pendant l’été 2012 j’ai testé un tout nouvel accessoire pour mon iPhone 4 : un objectif Fisheye. Je vous livre en détail  le résultat après plusieurs jours de tests.

Test complet d’un objectif Fisheye pour tous les Smartphones.

[toggle_item title = »Pourquoi prendre des photos avec un Smartphone ? »]

J’aime beaucoup prendre des photos lorsque nous partons en voyage. Mais si mon appareil photo reflex et tout son matériel qui l’accompagne font toujours l’affaire, j’aime bien avoir mon iPhone avec moi. C’est un iPhone 4, alors oui les derniers modèles ont des capteurs photos plus performants, mais je ne changerai pas pour le moment.

Avant, je ne me servais jamais de mon iPhone pour les photos lorsqu’on était en voyage.
Mais ça c’était avant !

Et puis à force de prendre des milliers de photos à droite et à gauche, j’ai réfléchi et je me suis dit qu’il y avait quelque chose à faire. Essayer de trouver une fonction complémentaire de mon smartphone à mon reflex. Car quoi qu’il arrive je ne me sépare jamais de mon iPhone. Alors autant essayer de lui trouver une raison de prendre de la place et du poids 😉

Pour mes photos avec l’iPhone, j’ai décidé de changer un peu et de profiter à fond de la petite taille du smartphone comparé à un reflex et de l’utiliser pour des photos originales (c’est rapide et discret à sortir et demande moins de place). Je ne vais pas abandonner mon reflex numérique, mais je vais utiliser l’iPhone en complément.

J’ai donc recherché un objectif Fisheye pour smartphone. Après plusieurs recherches sur internet, j’ai trouvé un modèle qui s’adapte sur tous les smartphones et qui s’utilise rapidement.

[/toggle_item]

[toggle_item title = »Fisheye, qu’est ce que c’est ? »]

Pour faire simple c’est un objectif très grand angle, bien supérieur à un grand angle traditionnel. Pour vous donner une idée plus concrète : c’est exactement comme le judas de votre porte d’entrée.

[/toggle_item]

[toggle_item title = »Mon choix du Fisheye »]

Un objectif Fisheye sur votre smartphone, ça veut forcément dire un « bidule » de presque 2 cm derrière votre téléphone. Alors mieux vaut trouver un modèle qui s’enlève et se remet facilement.

J’ai choisi un modèle aimanté, pour sa simplicité d’utilisation. L’objectif se fixe à une bague aimanté qui elle même est fixée au dos du smartphone grâce à un adhésif.

Mon choix : le Fishe eye iPhone de Core Lens. Prix : 19.90 € (+ frais de ports) chez Objectif iPhone.

[/toggle_item]
[toggle_item title = »Comparaison photo avec et sans fisheye »]

J’ai pris cette photo dans un taxi Londonien. La photo sans Fisheye est à gauche. Et bien que prise dans le sens horizontal, on voit clairement plus de choses sur celle avec l’objectif. Le Fisheye, on aime ou pas, mais en tout cas les photos ou vidéos sont vraiment originales.



test photo avec ou sans Fisheye



Test photos avec ou sans Fisheye

[/toggle_item]

  • – L’originalité des photos/vidéos
  • – Mise en place en 1 seconde. Grâce à l’aimant, l’objectif se fixe et se détache très rapidement.
  • – Rapport qualité/prix très correct (de l’objectif et du rendu des photos).

Si l’aimant est très bien pour la rapidité de mise en place, l’autre partie aimantée (l’anneau) qui est supposée rester en place… s’enlève un peu trop facilement. Pas au début, mais après plusieurs dizaines de manipulations, elle a la mauvaise habitude de venir avec l’objectif lorsque on le retire. Alors qu’elle devrait rester « collée » au smartphone.
– L’objectif Fisheye est livré avec deux anneaux. C’est bien mais malheureusement j’ai rapidement perdu le premier, et le deuxième ne collait plus après plusieurs jours. Moralité j’ai arrêté de m’en servir après une semaine environ.

 – N’accrochez pas l’anneau à une coque. Les quelques millimètres de la coque augmentent la distance entre l’objectif Fisheye et celui du smartphone et réduit donc l’angle de vision.

– Dans l’idéal il ne faudrait pas enlever l’objectif afin de ne pas emporter 3 fois sur 4 l’anneau qui ne veut pas tenir. Personnellement ce n’est pas possible. Alors faites attention en enlevant le Fisheye et essayez de maintenir l’anneau au téléphone.

– Vous trouverez plusieurs applications pour votre téléphone qui sont supposées faire la même choses. J’en ai essayé plusieurs, fuyez-les !

Pour être certain que ça tienne, il faudrait coller l’objectif au téléphone. Hors de question !

Je suis déçu par ce produit, non pas par l’objectif en lui même. Mais par son système de fixation. Celui qui l’a conçu ne devait s’en servir que derrière un bureau et non pas en voyage (et le sortir de son sac 30 fois par jour).

Suite à la déception de ce Fisheye, nous avons réalisé un test avec un tout nouveau matériel, bien plus complet.

[row]
[col width= »six »]



Le Fisheye et les accessoires livrés avec.



Le Fisheye et les accessoires livrés avec.

[/col]
[col width= »six »]



L'objectif Fisheye accroché à l'iPhone



L’objectif Fisheye accroché à l’iPhone

[/col]
[/row]
[row]
[col width= »three »]



La salle de bain



Il n’y a pas beaucoup de recul mais grâce au Fisheye on voit plus de choses.

[/col]
[col width= »three »]



Les rangements et le coffre de la chambre. Distance 1.50 m



Les rangements et le coffre de la chambre. Distance 1.50 m

[/col]
[col width= »three »]



Vue de la chambre



Vue de la chambre

[/col]
[col width= »three »]



Dans le Gatwick Express direction Londres.



Dans le Gatwick Express direction Londres.

[/col]
[/row]

Test objectif fisheye iphone dans un bus à Londres par 4coinsdumonde

 

[alert alert_type= »info » ]

Suite à la déception de ce Fisheye, nous avons réalisé un test avec un tout nouveau matériel, bien plus complet.

[/alert]

 

Les autres blogueurs vous parlent de leurs expériences, sur le blog « le coin des voyageurs » : « j’ai testé… ».