Problème d’accès à la zone d’administration de WordPress : retour d’expérience.

Depuis plusieurs semaines, impossible de se connecter à WordPress (et donc d’écrire des articles, etc).
Le blog était bien consultable et les statistiques n’ont jamais baissé pendant tout ce temps.
Pour l’internaute, le seul problème était que personne ne pouvait laisser de commentaire. Il y avait un message d’erreur lorsqu’on le validait. C’est tout. Tout le reste était normal pour le lecteur.

De notre côté, on pouvait accéder à la page de connexion de WordPress, mais lorsque l’on cliquait sur valider, elle se rechargeait toujours. Sans jamais nous donner un message d’erreur.
Petit moment d’angoisse…

En premier, j’ai cru que c’était un problème de mot de passe.
J’ai donc utilisé la fonction « mot de passe oublié », mais nous n’avons jamais reçu de mail.

Ensuite je me suis dit que c’était un problème avec un plugin. Je les ai donc désactivés un par un (via le logiciel FTP). Mais là non plus, aucune différence. Toujours impossible de se connecter à WordPress.
J’avais peur que l’identifiant et le mot de passe soit récupérés par quelqu’un (via justement un plugin avec une faille de sécurité) car je n’avais pas de message d’erreur en essayant de me connecter.

Avec cette idée en tête et surtout beaucoup d’inquiétudes pour la sécurité de nos articles, je me suis donc dis que j’allais changer le mot de passe à la source. C’est-à-dire dans la base de données (MySQL) via PhpMyAdmin.
Comme forcément (et heureusement, vous verrez à la fin) je ne me souviens pas de mes informations de connexion, et que je ne retrouve pas le mail d’OVH, je me connecte donc à OVH (là où est hébergé notre blog).

Puis je vais dans la partie « SQL » de mon serveur via l’onglet du même nom.
Et là, surprise….

La réponse était là sous mes yeux (mais encore fallait-il le savoir et surtout y penser…).

Le quota de notre base de données était dépassé (l’espace qu’on loue sur le disque dur sur lequel notre base de données est installée est tout simplement plein). Plus de place sur le disque dur… Evidemment je n’ai jamais reçu de mail (ou alors je suis passé à côté).

Il m’aura fallu 2 minutes pour prendre une offre hébergement plus importante et attendre 2 heures pour que tout fonctionne comme avant. Tout simplement !

J’espère que notre mésaventure pourra vous éviter le même genre d’angoisse. Il ne suffit pas de vérifier l’espace disque de votre hébergement (là où sont installés WordPress, vos images d’articles, etc) mais aussi l’espace de votre base de données. Ce qui n’est pas pareil.
Après, ça paraît évident. Mais honnêtement je n’y aurais jamais pensé sans ce hasard qui m’a obligé à chercher ces infos sur notre espace OVH.

Moralité : on peut utiliser WordPress depuis des années, et encore apprendre aujourd’hui !

Le meilleur de 4 Coins du Monde

Recevez tous les mois nos derniers articles dans votre boite mail !

Don’t worry we don’t spam

Expatrié pendant 10 ans, j'ai eu la chance d'habiter en Ecosse, à Londres, en Malaisie, en Indonésie et au Venezuela, ce qui m'a donné le goût du voyage. Depuis avec Florence nous parcourons des milliers de kilomètres chaque année et depuis 2013 avec #BébéVoyageur.

D'autres articles sur Conseils pour blogueur / Blog coaching

Un commentaire

  1. Rboj

    10/09/15 at 12:02

    Merci pour cette info très utile.
    Hier, j’ai eu exactement le même problème et sans cet article, je serais peut-être en train de chercher.
    Moi, ma base était saturée à cause du plugin Wordfence qui emmagasinait tellement d’informations qu’il a saturé la base.
    Après avoir fait le ménage en supprimant toutes les tables commençant par WP-WF……; tout est redevenu normal.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez aussi

Organiser un concours sur Facebook ou sur un blog. Est-ce vraiment une bonne idée ?

J’organise des concours Facebook depuis 2010. J’ai lu beaucoup de choses sur c…